Quelles sont l’importance et l’évolution de la législation concernant la trottinette électrique ?

trottinette electrique

La trottinette moderne a vu le jour en 1990 grâce à l’ingéniosité de Wim Ouboter, et surtout parce qu’il souhaitait se rendre plus facilement à son restaurant préféré. Sauf que ce dernier était trop loin pour y aller à pied, mais trop proche pour y aller en vélo. C’est ainsi qu’il a pensé à concevoir cet engin en aluminium, pliable, c’est ainsi que le pionnier de la trottinette électrique a vu le jour, la société Micro. 25 ans plus tard, l’entreprise suisse continue d’innover et de proposer des produits forts et utiles. Cette fois son nouveau défi est la mobilité urbaine électrique. En marge du lancement de sa trottinette https://trottinetteelectriqueattitude.wordpress.com/ Emicro, le fondateur de la société émérite a donné son opinion et surtout sa vision de la mobilité urbaine selon la perception de la société Micro. Selon wim Ouboter, il est important qu’une réglementation soit mise en place pour encadrer les nouveaux engins électriques. Tout simplement parce que si cela n’est pas fait, ces engins entreront bientôt dans l’illégalité. En effet, il est bien pour les gouvernants de parler de la pollution et d’encourager les combats menés pour sa protection, mais il serait préférable d’offrir un cadre légal aux engins armés pour ce combat.

Du côté de Micro l’absence de réglementation n’influence pas ses appareils, puisque les moteurs peuvent être coupés, faisant des trottinettes électriques des trottinettes classiques, cela grâce à la technologie hybride dont elles sont munies. La société a donc su bien jouer sur la réglementation en gardant un pied dans la légalité et l’autre, disons-le dans le vide. Ils n’auront donc aucun mal à continuer de produire et commercialiser leurs engins. Précisons qu’au début de la commercialisation des trottinettes, il était illégal d’en conduire sur les trottoirs en Suisse. Mais le gouvernement a vite compris l’importance d’étudier la question et de nouvelles lois ont été émises à propos des trottinettes, des skateboards, des rollers et autres engins de ce type dont l’utilisation est devenue légale en l’an 2000.

De nos jours, ces véhicules dits alternatifs sont désormais autorisés à circuler sur les trottoirs dans la plupart des villes du monde. En plus des trottoirs vous pouvez les retrouver sans problème sur les pistes cyclables ou les rues ou la vitesse ne dépasse pas 30 km/h. La principale restriction qui concerne les conducteurs de ces engins est la prudence, afin de ne pas heurter les piétons. En France, la limitation de vitesse pour les conducteurs de trottinette électrique sur les trottoirs est de 6km/h. Depuis que cette loi existe, aucun accident n’a été répertorié, ce qui suppose que les inquiétudes sont assez tirées par les cheveux.

Incoming search terms:

  • adolescent trottinette phénomène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter the text from the image below