La chaîne de l’Atlas à votre portée grâce au trekking au Maroc

trekking au maroc

Le tourisme écologique qui protège l’environnement tout en permettant aux touristes de passer de bons moments est devenu incontournable. Parmi les activités qui constituent ce type de tourisme, nous pouvons retrouver en bonne position le trekking au Maroc http://www.terra-incognita.fr/carnets-de-voyage/voyage-trekking-desert-marocain/. Faire un trekking dans les montagnes marocaines permet d’être en contact avec des populations qui vivent encore selon les anciennes traditions, mais aussi de parcourir un environnement de toute beauté. La chaîne de l’Atlas est l’une des régions les plus explorées pour ces activités. Il est vrai que l’accès est un peu difficile, surtout pour ceux qui ne connaissent pas la région. Il est donc préférable de se faire accompagner par des professionnels qui connaissent bien la zone, mais qui en plus connaissent bien les techniques de trekking. L’Atlas occupe plusieurs pays : le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Le plus haut sommet de cette chaîne de montagnes atteint 4 67 mètres et se retrouve au Maroc ; c’est le Jbel Toubkal.

La chaîne de l’Atlas s’étend sur 1600 km de longueur et 300 km de largeur. L’origine du mot Atlas est multiple. Certains pensent que cela viendrait du géant grec Atlas qui a été condamné par Zeus à porter le ciel sur ses épaules. « Atlas » pourrait aussi venir du mot arabe « Adrar » qui signifie montagne. Au vu de la taille de la chaîne, les possibilités sont nombreuses, on y retrouve le Haut Atlas, l’Anti-Atlas, et le Moyen Atlas. Cette dernière partie de la chaîne se trouve plus au nord du Royaume du Maroc et s’arrête au nord par le fleuve Sebou, et au sud par la Moulouya, mais aussi par l’Oum Errabiaa, des espaces que vous pourrez découvrir lors d’un trekking au Maroc. Les plateaux de la région sont fertiles et ses reliefs sont arrondis. Plus au sud du Maroc, on trouve l’Anti-Atlas aux abords du Sahara jusqu’au Jbel Saghro.

Le Haut Atlas est l’espace le plus haut et aussi le plus accidenté de la chaîne de l’Atlas. Le Haut Atlas débute au niveau de la côte Atlantique et s’étend jusqu’en Algérie, au niveau de la frontière avec le Maroc. On retrouve dans l’Atlas, la vallée de l’Ourika, la vallée du Drâa avec ses bassins d’eau. Faire un trekking au Maroc permet d’explorer les hauteurs de l’Atlas et de bénéficier des atouts de la montagne. La chaîne de l’Atlas s’étend en Algérie par de hauts plateaux parallèles. Hors du Maroc on trouve l’Atlas Saharien, ainsi que l’Atlas Tellien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter the text from the image below